Logo des Gee-Gees
Université d'Ottawa

RÉSUMÉ: Les Gee-Gees concluent la saison avec une cinquième victoire d'affilée, classés cinquièmes de la division

Samedi 10 Février 2018
Photo: 
Greg Mason

L'équipe de hockey masculin des Gee-Gees de l'Université d'Ottawa a terminé sa saison régulière 2017-2018 sur une victoire 4-3 en prolongation contre les Ridgebacks de l'UOIT. À l'approche des séries éliminatoires, l'entraîneur-chef Patrick Grandmaître confirme que son équipe se sent prête.

« Nous avons bien joué. Je pense que nous pouvons affronter n'importe quelle équipe, s'exprime Grandmaître. Nos gars commencent à y croire et à jouer comme il faut. Tout le monde met du sien et nous ne comptons pas que sur une seule personne.»

Le match a chaudement commencé pour les Gee-Gees. Quinn O'Brien n'a pas perdu de temps avant de marquer et augmenter sa récente série de buts à 7 buts au total en cinq matchs. Avant la demie de la période d'ouverture, Cody Drover a suivi par un important but pour marquer son 50e point de carrière et doubler l'avantage.

Plus tard dans la période, les Gee-Gees ont reçu une paire de pénalités et été forcés de subir une laborieuse séquence cinq contre trois. Avec seulement cinq secondes restantes, l'UOIT a profité de son avantage numérique pour diviser l'avance en deux. Un manque de discipline était de la partie pour les Gee-Gees, avec trois autres pénalités consécutives et un autre but en avantage numérique marqué en deuxième période.

Les Gee-Gees ont repris leurs esprits au troisième engagement alors qu'ils mettaient la pression pour égaliser les scores. Avec les minutes qui s'écoulaient, Ottawa a dessiné une paire de pénalités pour s'accorder une opportunité de cinq contre trois à trois minutes de la fin du temps règlementaire. Après quelques tentatives de justesse, les Gee-Gees ont finalement égalisé avec un but de dernière minute par Mathieu Newcomb.

Lors de la prolongation, Jacob Sweeney s'est jetté sur une rondelle perdue pour tirer et remporter la victoire.

Les Gee-Gees pourraient s'opposer à Concordia ou Carleton lors des séries éliminatoires à venir selon le résultat de leur match actuel en SUO qui n'était pas terminé à l'heure de la rédaction. « Les deux équipes sont vraiment, vraiment bonnes, précise Grandmaître. Je pense qu'une des équipes est plus physique que l'autre. Selon les classements de cette année et selon nos rencontres et la manière dont cela s'est passé, ce ne sera pas simple. Mais je ne pense pas que ce sera un jeu d'enfants pour eux.»

« Bien sûr, nous devons créer un renversement, mais avec la confiance que nous avons maintenant, nous avons des chances de créer ce bouleversement.»